DESTOCKAGE ! Tout doit disparaître !!
ProKeeper Logo Full Color
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Iker Casillas : l’excellence à l’espagnole  

Partager cet article

Iker Casillas est le gardien de but espagnol le plus légendaire de sa génération. Celui que l’on nomme « Le Saint » a cumulé les victoires à marquer l’histoire du football international. Capitaine de sélection, champion du monde et vainqueur à plusieurs reprises de la Ligue des champions, Iker Casillas est une figure footballistique qui ne cesse d’inspirer les gardiens de but.

Retour sur le parcours de ce grand joueur, de ses débuts à sa renommée, en passant par les coups durs endurés et sa retraite précipitée.

La naissance d’une star au Real Madrid

Iker Casillas voit le jour dans la ville de Mostoles, au sein de la communauté madrilène. Avec un père fonctionnaire au ministère de l’Éducation et une mère coiffeuse, le futur champion grandit dans une famille aimante. Il se passionne très vite au football et passe la plupart de son temps à jouer avec les enfants de son quartier.

Les premiers pas

À l’âge de 9 ans, il rejoint le centre de formation du Real Madrid et devient un pur produit des Merengues. En 1997, du haut de ses 16 ans, Iker est appelé pour disputer un match de Ligue des champions. À cette époque, le jeune gardien de football n’entre pas en jeu, mais devient par la suite la doublure du gardien espagnol Bodo Illgner.  

Au cours de la saison suivante, le futur champion joue son premier match en équipe à l’âge de 18 ans. Il devient ensuite le gardien titulaire du Real Madrid et commence son ascension. Un an plus tard, il devient le plus jeune gardien de but en finale de la Ligue des champions en 2000. Au cœur du stade de France à Paris, l’équipe espagnole s’impose 3-0 contre le Valence CF.  

Quelques nuages aux tableaux

Jeune et fougueux, Iker Casillas connaît quelques embûches. Lors de la saison 2001-2002, le joueur espagnol rencontre des difficultés. On lui reproche d’avoir un style de jeu inconstant et des performances en dents de scie. Il cède sa place de titulaire au profit de César Sanchez.

Sa carrière semble décevoir avant que son retour en grâce ait lieu. Le 14 mai 2002, le Real Madrid se hisse une nouvelle fois en finale de la Ligue des champions. Lors d’un ultime match à suspens, le Real Madrid mène 2-1, mais César Sanchez se blesse. C’est alors à Iker Casillas d’entrer sur le terrain pour le remplacer.

Durant les dernières minutes de match, ce dernier se montre décisif. Il réalise des arrêts miraculeux et préserve l’avantage de son club jusqu’à la victoire. En été 2010, il est promu capitaine de l’équipe.

Depuis, il enchaîne les succès aux couleurs du Real Madrid et s’offre une nouvelle victoire en Ligue des Champions en 2014 après avoir remporté la Coupe du monde 2010.

Un leadership régulièrement remis en cause

Iker Casillas a vécu certaines tensions internes qui ont impacté sa carrière à divers moments. La presse espagnole a révélé en 2013 la présence de conflit entre lui et son entraîneur José Mourinho. La vedette espagnole est placée sur le banc de touche lors de la Liga. Un événement rarissime.

Le carton rouge du gardien de l’époque, Adan, permet à Iker Casillas de rentrer sur le terrain. Les semaines passent et le gardien de but se confine au rôle de remplaçant. L’arrivée de Carlo Ancelotti au renne du Real change la donne et Iker Casillas est de nouveau titularisé lors de la Ligue des Champions 2024 qu’il remporte avec son équipe.   

Un départ vers le FC Porto

Toutes les tensions, même passées, ont poussé Iker Casillas à aller voir si la pelouse était plus verte ailleurs. Il s’engage en 2015 en faveur du FC Porto et porte fièrement le maillot noir. Il garde sa cage plusieurs fois inviolée et enchaîne les records.

Le 18 septembre 2018, il devient officiellement le tout premier joueur à disputer vingt Ligue des champions à la suite !

Une page qui se clôture brutalement

En septembre 2012, le joueur reçoit le prix Prince des Asturies des sports. C’est la plus haute distinction sportive d’Espagne. Il est considéré comme l’un des meilleurs gardiens de but de l’histoire. La presse espagnole adule ce gardien unique et celui-ci endosse fièrement son rôle en offrant de belles performances.

En 2019, Iker Casillas est âgé de 36 ans quand un infarctus aigu du myocarde le frappe durant un entraînement. Même s’il s’approchait de l’âge de la retraite, ce dernier ne souhaitait pas mettre ses crampons au placard. Opéré d’urgence, il échappe à la mort et se remet rapidement de cette attaque.

À la fin de la saison, Le Saint annonce sa retraite sportive. Pour autant, il n’a pas abandonné le monde du football. Iker Casillas officie actuellement en tant que conseiller du président au Real Madrid. La boucle est bouclée et la star légendaire retourne dans son club natal.

Quel est le palmarès d’Iker Casillas ?

  • Vainqueur de la Ligue des champions 2000, 2002 et 2014
  • Gardien européen de l’année 2008 et 2019
  • Meilleur gardien de la Liga 2009, 2011 et 2012
  • Meilleur gardien de but de l’année UEFA en 2010 et 2011
  • Meilleur gardien de l’Euro 2008 et l’Euro 2012
  • Meilleur gardien de la Coupe du monde 2010
  • Deuxième joueur ayant disputé le plus de matchs officiels au Real Madrid
  • Deuxième joueur le plus capé de l’équipe de football nationale espagnole 

Si vous souhaitez vous tenir informer des dernières actualités dans le monde du football, retrouvez nos articles sur le sujet, comme les dernières nouvelles sur l’avenir de Sergio Ramos.

Souscrire à notre newsletter

l'actualité du Football

D'autres articles